DECALAMINAUTO fabricant français d'appareils de Traitement moteurs

Notre société conçoit dans ses ateliers ses machines de décalaminage depuis 2012.

 

L'ensemble des pièces de ces matériels sont fabriquées et assemblées dans la Région Poitou Charentes.

 

L'atelier de mécano soudure découpe ses éléments de caisse avant de les envoyer pour traitement antirouille et peinture Époxy dans un atelier spécialisé.

 

L'ensemble revient chez nous pour assemblage par nos techniciens qui sont aussi les responsables de la maintenance chez tous nos clients.

 

En effet, l'ensemble du parc est entièrement vérifié et entretenu chaque trimestre pour assurer un fonctionnement optimal aux clients utilisateurs.

 

Les machines sont aux normes imposées pour une utilisation en atelier ou en mobile : protection électrique et normes de sécurité.

 

Les seuls éléments importés sont les alimentations à découpage qui ne sont plus produites en France.

FABRICATION EN ATELIER

Fabrication d'une série en Juin 2016.

 

Depuis la première fabrication, les machines ont évolué régulièrement pour assurer une qualité de traitement vraiment optimal.

 

celle-ci est la dernière version connue sous l'appellation PRO3 ICE

GARANTIE ET ENTRETIEN

L'ensemble des matériels est testé et mis en service après un rodage qui dure environ 20 heures, réparties en 3 phases de contrôle.

 

A la livraison, les matériels sont mis en service avec les clients et plombés pour valider la garantie totale du produit.

 

Chaque client est formé sur place chez lui à l'utilisation de son matériel.

INVITATION A EQUIP AUTO 2013

En 2013, le réseau DECALAMINAUTO a été invité à présenter cet outil aux professionnels de la réparation automobile.

 

C'est le PDG du groupe Yves TEFFO qui a donné toutes les explications techniques tout en rappelant l’intérêt pour les mécanos et les clients de traiter en préventif l'encrassement moteur.

Le succès de notre matériel conduit certaines sociétés à usurper ou utiliser notre marque DECALAMINAUTO.

 

C'est le signe que ces professionnels sont vraiment à cours d'arguments techniques

Le PDG   YVES TEFFO